Bienvenue à tous les passionnés d'autos de Ford et de Capri
Ma Capri 2.8 injection 1985
Mes anciennes Ford: Capri V6 1978 Taunus Coach 1972 Taunus break 1975
Caractéristiques techniques des Capri de 1969 à 1986.
Liens vers des sites Ford, Taunus, Capri, Granada, Zodiac
Les Capri sur le marché de l'occasion
Histoire du Projet Capri
Diaporama et histoire de la Capri MK I
Diaporama et histoire de la Capri MK II
Diaporama et histoire de la Capri MK III
Photos et caractéristiques des voitures de mes visiteurs.
Annonces du Club Capri Passion: Achat, vente, autos, pièces, Capri, Taunus, Granada, etc ... Forum Capri Vidéo Ford Capri
CAPRI 2.8 injection 1983
 


  

 


CAPRI 2.8 injection 1983


Ma Capri 2,8i de 1983 en action sur le circuit de La Châtre lors du 2ème auto rétro sport de la vallée noire.
Ce fut pour moi l'occasion de tester (à trés rude épreuve) l'assistance de frein de granada. Ce test fut trés concluant.
J'ai aussi testé les colecteurs 2 en 1 + echappement sport gros diamètre que j'ai acquis en angleterre : quelle sonorité !!
Ma Capri a gagné un poil de puissance que je ressent surtout en reprise, et tout ça dans un concert 6 cylindres ! Ma Capri a vraiment de la voix et affirme beaucoup plus son tempérament rageur (en matière de son biensur). Que du bonheur pour les oreilles !

 

J'ai trouvé ma Capri 2,8i de 1983 (boite 5) dans les petites annonces
d'un magazine spécialisé dans les Américaines en 1998. En voyant la photo
sur l'annonce, je me suis souvenu que mon grand père en avait vendu
lorsqu'il était concessionnaire Ford. Lorsque je suis allé la voir, j'ai
tout de suite craqué malgré les travaux de carrosserie qu'il fallait
faire pour qu'elle redevienne présentable. Je l'ai acheté car c'était une
trés bonne base de restauration : un peu moins de 100 000 km, pas de
corrosion et mécanique en parfait état.

Chez le collectionneur avec qui j'ai fait affaire il y avait aussi : 1
Capri mk I, une superbe Datsun 280 ZX bicolore avec T-Top en verre teinté
d'origine, une Simca Aronde .... soit au total plus de 20 voitures!
Dommage que mon compte en banque ne comportait pas plus de zéros à
l'époque, sinon je serai certainement reparti avec 2 ou 3 voitures de plus. Bilan des premiers petits travaux à effectuer (liste des pièces à
remplacer) : un pare flamme et un intermédiare HS au niveau echappement,
une calandre cassée, un levier de vitesse racourci, 2 phares jaune à
remplacer par des blancs, une planche de bord découpée (massacrée)pour la
pose d'un autoradio "bon marché" non d'origine (beurk!), tableau de bord
fendu, écrans de feux arrière fendus, sièges avant non d'origine. Après avoir remplacé le liquide de refroidissement, l'huile et le filtre,
les bougies, les courroies d'alternateur et de direction assistée, le
filtre à air, et pour finir un réglage de culbuteurs, j'ai roulé pendant
un an avec énormement de plaisir et sans aucuns soucis avant d'attaquer
les gros travaux (carrosserie et peinture). Début mars 1999, je fais l'acquisition d'une Capri 2,0 S (4 cylindres) de
1982 qui me servira pour pièces. Elle avait 317 000 km et était encore en
bon état de marche. Par contre le chassis et la carrosserie était plus
que mûre. Je l'ai entièrement démonté pour récupérer l'autoradio Ford
d'origine avec affichage digital, la planche de bord d'origine, ainsi
qu'une multitude de pièces mécanique et divers (pour info, je vends une
partie des pièces de la Capri 2,0 S).

De mai 1999 à mai 2000 ma Capri 2,8i part chez le carrossier (un ami avec
qui je vais travailler suivant mon temps libre, ce qui explique la durée
des travaux) pour redresser les pares chocs et remplacer les ailes
arrières (l'ancien propriétaire ayant fait découper les ailes et fait
poser des élargisseurs en plastique, une horreur!). Après démontage de
l'intérieur, des accessoires extérieurs, du capot, du hayon, des portes,
du pare brise et la pose de nouvelles ailes (d'origine celles-ci) elle
part en peinture en novembre 1999.
Le remontage sera long (car j'avais peu de temps libre), mais elle sera
prête pour aller aux 24 heures du mans 2000.

Depuis, j'ai fait quelques sorties avec 2 clubs et je ne cesse de penser à
tout ce que je pourrai améliorer pour la rendre encore plus performante.

La première modification que j'ai fait concerne les freins. Il faut
reconnaitre que le freinage a toujours été un gros point faible des
Capri, et la 2,8i n'y echappe pas malgré des disques avant ventilés.
J'ai eu la chance de trouver une Granada 2,8 carbu de 1982 en superbe
état dans une casse. J'ai alors récupéré l'assistance de frein qui
présente 2 avantages : l'assistance est double alors que celui de la
Capri est simple et le piston est de diamètre supérieur pour la poussée
du liquide.

Après avoir fait cette modification (qui est trés courante chez nos
voisins Allemands et Anglais), le résultat fut sans appel : époustouflant
! Maintenant, l'effort sur la pédale est moindre tandis que le freinage
devient trés mordant, surprenant d'efficacité.

La prochaine étape consiste à remplacer les antiques tambours arrières
par des disques (montage identique à celui des Capri 2,8 Turbo Tickford
by Aston Martin). Montage prévu pour le printemps prochain. J'ai toutes
les pièces sauf les supports d'étriers qui sont en cours d'usinage. A suivre.

Je tiens à remercier Pascal DURAND pour sa gentillesse et sa précieuse
aide téchnique sans qui je n'aurai pu réaliser toutes les modifications
concernant le freinage de ma Capri.

Les modifications futures concerneront l'échappement et le moteur.Affaire à suivre....

TDC

 


Capri Accueil



capri-legend.com

   
 

  Affichage mini 1024 * 768